Les régions naturelles

Partenaires
Ce projet a bénéficié du soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre des Conventions pluriannuelles d'objectifs 2017-2021.

Explorez les régions naturelles du Massif central grâce à notre carte interactive

Liste des régions naturelles du Massif central

Synthèse départementale
Le département de l’Allier occupe la partie nord du Massif central ; son histoire géologique est donc intimement liée à celle de ce grand massif. A l’ère Primaire, un soulèvement considérable de l’écorce terrestre engendre une immense chaîne de montagne appelée chaîne hercynienne. Celle-ci subit de nombreuses déformations qui donnent naissance à de...
Allier
Région naturelle
Les Basses Marches du Bourbonnais constituent une vaste région assez hétérogène sur le plan géologique mais dont les reliefs restent très souples sur l’ensemble du secteur. La partie Sud est constituée par un glacis de plateaux inclinés sur la vallée de la Besbre qui prolongent les Monts de la Madeleine au Nord et dont les reliefs disparaissent pro...
Consultez également la synthèse à l'échelle de l'Allier
Bocage des Basses Marches du Bourbonnais
Région naturelle
Le Bas Berry est formé d’un plateau ondulé et découpé par de nombreuses vallées axées Ouest-Est au sud tandis qu’au nord-est, il devient faiblement vallonné. Sur la partie ouest de ce plateau, les sols reposent sur des formations géologiques principalement constituées de micaschistes (roches métamorphiques du Primaire), tandis qu’au nord-est ils so...
Consultez également la synthèse à l'échelle de l'Allier
Bocage du Bas Berry
Région naturelle
La Combraille bourbonnaise forme un large plateau cristallin (roches granitiques et métamorphiques) issu de l'érosion du socle primaire. Celui-ci est entaillé par des vallées pentues des affluents du Cher et de la Sioule dont les alluvions récentes recouvrent le fond de vallée et les versants.
Consultez également la synthèse à l'échelle de l'Allier
Combraille bourbonnaise
Région naturelle
Il s'agit d'une région de coteaux et de plateaux ondulés dont les substrats géologiques sont variés. La partie nord est constituée d’un ensemble de terrains sédimentaires de l’âge Primaire, Secondaire et Tertiaire, comportant des formations sableuses et argileuses à gréseuses ou des roches carbonatées (sols calcaires de Souvigny par exemple). Certa...
Consultez également la synthèse à l'échelle de l'Allier
Forêt et bocage bourbonnais
Région naturelle
Cette région est constituée dans sa partie nord et est par des formations alluviales de la Vallée de l’Andelot et du Val d’Allier. La partie centrale est composée de sables et argiles du Bourbonnais. L’ensemble de ce secteur se caractérise donc par des terres de productivité médiocre. Par contre, au sud, la région rejoint la plaine sédimentaire de...
Consultez également la synthèse à l'échelle de l'Allier
Forêt et bocage du Val d'Allier vichyssois
Région naturelle
La Forterre est une zone de plateaux argilo-calcaires, au relief vallonné, coupé par des cours d’eau sinueux se jetant dans l’Allier, et parsemé de buttes calcaires (appelées localement « tureaux »). La Forterre doit son nom aux "terres fortes", limons quaternaires déposés sur le calcaire tertiaire. Après les terres de la Limagne, ce sont les meill...
Consultez également la synthèse à l'échelle de l'Allier
Forterre
Région naturelle
La Limagne bourbonnaise de Gannat et Saint-Pourçain correspond à une vaste plaine sédimentaire fertile qui conjugue des reliefs siliceux, entaillés par la Sioule, à des coteaux calcaires plus ensoleillés. Cette plaine correspond au remplissage sédimentaire d’un fossé d’effondrement (graben). Le système de terrasses alluviales, datant du quaternaire...
Consultez également la synthèse à l'échelle de l'Allier
Limagne de Gannat et St Pourçain
Région naturelle
Cette région naturelle s’organise en 3 secteurs. La plaine alluviale de la Loire se caractérise par une surface plate typique d’une plaine inondable. Les terrasses sont séparées de la plaine par un escarpement d’une vingtaine de mètres et leur partie haute relativement plate est creusée par les talwegs des ruisseaux confluents. Les plateaux de la S...
Consultez également la synthèse à l'échelle de l'Allier
Loire bourbonnaise
Région naturelle
L’ensemble du massif est un horst constitué en grande majorité de roches granitiques du socle Primaire qui sépare les deux fossés d’effondrement que sont la Limagne et la plaine de la Loire. C’est un relief morcelé de forme convexe et constitué de longues lignes de crête orientées Sud-Est/Nord-Ouest ; de nombreux cours d’eau ont formé des vallées p...
Consultez également la synthèse à l'échelle de l'Allier
Montagne bourbonnaise
Région naturelle
La Sologne bourbonnaise correspond à un bas plateau constitué de dépôts fluvio-lacustres anciens et récents. Ils se caractérisent par une alternance de sables et d’argiles qui résultent de l’accumulation d’alluvions et d’éléments détritiques du Massif central datant de 5 à 30 millions d’années. Les sols, dominés par le sable, sont acides et pauvres...
Consultez également la synthèse à l'échelle de l'Allier
Sologne bourbonnaise
Région naturelle
Dès son extrémité sud, à Pont-du-Château, le Val d'Allier correspond à une plaine alluviale large et très peu pentue. La rivière décrit un tracé sinueux au sein d’une vaste zone inondable. Son orientation correspond à la faille de la Limagne dans le sens Nord-Sud. Sa pente très faible sur tout son cours est d’environ 0,1 %, les côtes extrêmes sont...
Consultez également la synthèse à l'échelle de l'Allier
Val d'Allier
Région naturelle
Cette région concerne le cours inférieur de la Besbre, dès sa sortie des Monts du Bourbonnais. Il s’agit d’une vallée alluviale à fond plat dont la largeur évolue du Sud au Nord de façon irrégulière entre 300 m et 800 m. La pente est faible (en moyenne 0,25 %) et n’a pas permis à la rivière de creuser un lit profond. La vallée reste très ouverte et...
Consultez également la synthèse à l'échelle de l'Allier
Vallée de la Besbre
Région naturelle
La Vallée du Cher forme une basse plaine inondable bordée de lambeaux de terrasses discontinues. Le Cher a découpé les massifs cristallins du socle Primaire et regroupé des formations alluviales récents ou anciens constituées de sols sableux et graveleux. La vallée présente un fond plat d’une longueur moyenne d’un kilomètre où la rivière dessine de...
Consultez également la synthèse à l'échelle de l'Allier
Vallée du Cher