Une boîte à outils pour les récolteurs

La collecte de semences ou de boutures destinées à la filière Végétal local ne s'improvise pas : respecter le cahier des charges, choisir et localiser son site de récolte, vérifier l'incidence sur le milieu naturel (espace ou espèce protégés...) nécessite l'utilisation de ressources professionnelles qu'il s'agisse de bases de données en ligne ou d'ouvrages de référence. Le Conservatoire botanique vous propose quelques outils à cet effet.

Localiser

Localiser les espèces

S'appuyant sur les bases de données des Conservatoires botaniques nationaux et de leurs partenaires, plusieurs plateformes consultables en ligne permettent de connaître la répartition des espèces et d'accéder à des données de localisation à l'échelle communale ou par maille (de 5x5 km ou de 10x10 km), et informent sur l'écologie, la rareté voire les statuts de protection de chaque espèce. Il est possible d'accéder à des localisations plus précises à condition d'adresser une demande de convention temporaire de données au CBN concerné (et de fournir des données botaniques en retour).

Plus d'infos sur les systèmes d'informations botaniques :

Connaitre

Mieux connaître les espaces de récolte

De nombreux portails d'information géographique vous permettent de délimiter votre espace de récolte selon l'histoire des pratiques humaines, les protections règlementaires en vigueur, ou encore le sous-sol. Voici les outils les plus couramment utilisés :

  • Fond cartographique : outre l'accès aux cartes détaillées au 1/25000 particulièrement utiles sur le terrain, Géoportail, développé par l'IGN vous permet de localiser les espaces protégés (rubrique + de données > développement durable > espaces protégés) et de nombreuses autres données comme le fond cadastral ou la géologie (voir données du BRGM ci-après). L'IGN propose également un outil permettant de comparer des cartographies à des époques différentes de manière à comprendre les pratiques passées sur une parcelle récoltée.
  • Géologie / pédologie : pour vous aider à déterminer la nature du sol, le BRGM met à disposition ses cartes géologiques au 1/50000 tandis que les chambres d'agriculture proposent de connaître les grands types de sol (à l'interface entre la végétation et les roches) : pour la partie Rhône-Alpes ; voir l'avancement de la partie Auvergne
  • Espaces naturels, espaces protégés (ZNIEFF, Natura 2000, Arrêtés préfectoraux, Réserves naturelles, Réserves biologiques...) : l'interface cartographique de l'INPN permet d'afficher la totalité des zonages d'inventaire et de protection du patrimoine naturel.
Respecter

Respecter les ressources par des pratiques de recolte adaptées

Le cahier des charges Végétal local précise le protocole de prélèvement des semences ou boutures d'origine sauvage

Consulter le cahier des charges

Respecter les ressources par des pratiques de recolte adaptées