Enherber des vignes avec du Végétal local

Partenaires
Ce projet a été réalisé avec les contributions de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et du Contrat Vert et Bleu Grand Pilat.

Afin de répondre à une volonté de réduire les produits phytosanitaires et de favoriser des écosystèmes résilients, une expérimentation d’enherbement des interrangs viticoles est menée avec des espèces de pelouses sèches, récoltées localement et répondant au cahier des charges Végétal local.

Cette expérimentation est réalisée dans le cadre du Contrat Vert et Bleu Grand Pilat, elle concerne trois domaines viticoles de la costière rhodanienne (départements de la Loire et du Rhône). L’objectif de cette action est d’accompagner les viticulteurs dans le choix des espèces locales à implanter dans les vignes, de démarcher des producteurs dans la multiplication des espèces ciblées et de suivre l’implantation des végétaux afin d’en tirer toutes les conclusions possibles.

Les pelouses sèches forment un milieu dominé généralement par des plantes herbacées, le plus souvent pérennes et de taille relativement faible. La productivité et la biomasse des pelouses sont faibles en raison de nombreux facteurs limitants voire extrêmes et de la pauvreté des sols. Elles constituent par ailleurs un refuge pour de nombreuses espèces animales et végétales, mais sont hélas en régression sur notre territoire.

Les viticulteurs cherchant des espèces peu compétitives en eau et en azote avec la vigne, suffisamment recouvrantes et de faible hauteur pour limiter le désherbage, la flore des pelouses sèches s'est donc montré comme un réservoir idéal d’espèces pouvant répondre à ces critères.

Enherber des vignes avec du Végétal local

Trois axes expérimentaux sont suivis :

  • Un semis d’espèces récoltées directement dans les pelouses sèches environnantes
  • Une plantation d’espèces multipliées en pépinière au préalable
  • Un semis après multiplication de graines
Les résultats de ces essais seront communiqués prochainement !
L'expérimentation en images