Vers un catalogue complet des végétations agropastorales du Massif central

Alors que le CBN Massif central a contribué, ces dernières années, à la réalisation de nouvelle Typologie multifonctionnelle des prairies du Massif central avec les partenaires de l’agronomie, il restait nécessaire de compléter ce travail centré sur les exploitations agricoles, par une vision globale de la diversité des végétations agro-pastorales du Massif central. En effet, toutes les végétations agropastorales ne font pas l’objet d’une gestion agronomique et, dans une perspective de développement des stratégies de connaissance et de conservation, le CBNMC souhaite prolonger ce travail par une description exhaustive de la diversité des milieux ouverts afin de mieux en partager les enjeux.

Le développement des références techniques sur les prairies naturelles est l’objet même de la Typologie multifonctionnelle des prairies du Massif central (TMPMC) publiée en 2020. Avec une entrée essentiellement agronomique, cette typologie se concentre sur les végétations agropastorales les plus abondantes dans les exploitations agricoles du Massif central. Hélas, par son caractère non exhaustif, elle ne s’intéresse pas à toute la diversité végétale des paysages agricoles et notamment les végétations ouvertes peu productives, isolées ou de faibles surfaces.

Le projet porté par le Conservatoire et présenté ici, s’inscrit dans une démarche de connaissance, de valorisation et de conservation des milieux herbacés complémentaire à la TMPMC, en se focalisant sur la conservation et la valorisation de la biodiversité floristique. Il s’agit notamment de tenir compte des végétations associées (présentes ponctuellement au sein du parcellaire agricole) ainsi que des végétations herbacées à caractère primaire que l’on rencontre dans certains contextes particuliers (corniches rocheuses, étage subalpin, etc.), qui enrichissent de manière singulière la biodiversité agropastorale.

Le Conservatoire souhaite présenter, de manière exhaustive, ces végétations au sein d’un catalogue de végétation comme cela a déjà été fait dans de nombreuses autres régions françaises, et notamment les territoires de montagne valorisant essentiellement des prairies semi-naturelles et des parcours extensifs (Pyrénées, Vosges...). Il envisage, à cet égard, d’analyser plus de 20 000 relevés phytosociologiques portant sur les milieux agropastoraux disponibles dans sa base de données CHLORIS, ainsi que de nombreux autres relevés effectués par différents partenaires scientifiques et techniques.

Ce catalogue, en cours de rédaction, proposera ainsi une description de chaque type de végétation en milieux agropastoral sous forme de fiche :

  • identification, caractérisation phytosociologique des unités de végétations
  • établissement des schémas dynamiques de végétations dans le but d’évaluer les évolutions probables des systèmes prairiaux sous pression anthropique ou climatique
  • hiérarchisation des enjeux de conservation et des menaces présentes et à venir
  • évaluation des qualités / états de conservation des habitats

À terme ce catalogue des végétations agropastorales du Massif central permettra également de dresser un état de l’art des connaissances disponibles par type de végétation, et d’identifier les éventuelles lacunes à combler par de futurs travaux d’inventaire et de cartographie.