Environs d’Arronnes - E. BOITIER / DREAL Auvergne Rhone-Alpes

Les trachéophytes de la Montagne bourbonnaise

État de connaissances

La flore de la Montagne bourbonnaise est connue par des inventaires de terrain, et plus de 30% des données sont récentes (mois de 15 ans).

29253
informations floristiques
Pression d'observation
Origine des informations et observations capitalisées
2891données d'origine bibliographique
56données originaires d’herbiers
26306données d'inventaires et diverses données de terrain
3013données collectées par le personnel du CBN
26240données issues des travaux hors CBN
Temporalité des données
1892 données historiques
18183 données anciennes
9178 données récentes
Diversité et éléments patrimoniaux de la Montagne bourbonnaise
Diversité taxonomique

Figurant parmi les régions naturelles les plus grandes de l'Allier (12%), la Montagne bourbonnaise abrite plus de 60 % de la flore départementale, s'enrichissant en particulier des espèces montagnardes et des zones humides ou forestières.

d'informations sur le PIFH
1136 taxons connus
dont
1051 indigènes
85 exogènes
Nombre de taxons par maille
Taxons menacés
Liste rouge nationale Liste rouge régionale
EW
0 0
RE
0 0
CR
1 8
EN
1 21
VU
1 6
NT
7 38
La Montagne bourbonnaise héberge 2 taxons indigènes, l’Ivraie enivrante et le Spiranthe d’été, cité sur la liste rouge nationale des plantes menacées de France, mais il s’agit d'observations historiques et les espèces ont très certainement disparu de nos jours.
Plusieurs taxons considérés comme quasi-menacés sur la liste rouge nationale et menacés en Auvergne ont été signalés sur le territoire : l’Orchis incarnat, observé à Laprugne en 2013 près d’une source, et le Lycopode des tourbières non revu depuis plus d’un siècle.
Enjeux de conservation dans la Montagne bourbonnaise
Taxons à enjeux de conservation
Dans la Montagne bourbonnaise, il y a 63 espèces à enjeux de conservation
Lolium temulentum L. - H. Zell / Wikimedia
Taxons indigènes protégés
Dans la Montagne bourbonnaise, il y a 20 taxons protégés
- 1 taxon indigène protégé inscrit à la DH
- 7 taxons indigènes protégés au niveau national
- 18 taxons indigènes protégés au niveau régional
Deux espèces présentes dans cette région sont protégées en France : si le Spiranthe d’été (Spiranthes aestivalis) signalé dans des prés marécageux à Laprugne vers 1870 n’a pas été retrouvé, la Pulicaire commun (Pulicaria vulgaris)e a elle été observée récemment en 2005 près d’un étang à Billezois.
18 autres taxons protégés en Auvergne ont été signalés en Montagne bourbonnaise, dont cinq seulement revus récemment : le Lycopode à feuilles de genévrier (Lycopodium annotinum), qui pousse à l’ombre dans les forêts de montagnes d’Auvergne, sur Laprugne ; l’Ophrys araignée (Ophrys aranifera) et l’Orchis militaire (Orchis militaris), orchidées de pelouses sèches à Creuzier-le-Neuf et Creuzier-le-Vieux ; l’Épervière de la Loire (Pilosella peleteriana subsp. ligerica) sur une station originale pour l’espèce à Molles ; et la Canneberge à gros fruits (Vaccinium oxycoccos), dans des tourbières à Laprugne.
Papaver cambricum L. - S. Perera / Alizari
Taxons exotiques
Dans la Montagne bourbonnaise, il y a 39 espèces exotiques envahissantes.
Robinia pseudoacacia L. - S. Perera / Alizari
Actions de conservation
La préservation des prés tourbeux, des forêts humides et des tourbières constituent un enjeu fort de conservation de la flore mais aussi de la qualité et la quantité de la ressource en eau.
Suivi d'espèces