Environs d’Arronnes - E. BOITIER / DREAL Auvergne Rhone-Alpes

Les végétations de la Montagne bourbonnaise

219 relevés phytosociologiques
& 31 relevés bryosociologiques
Voir à l'échelle de la région naturelle
7.06 km² cartographiés
Voir à l'échelle de la région naturelle
recycling-paper
Suivi de végétations et d'habitats
Indisponible à l'échelle de la région naturelle
Origine des informations et observations capitalisées
25données d'origine bibliographique
194données d'inventaires et diverses données de terrain
172données collectées par le personnel du CBN
47données issues des travaux hors CBN
48données analysées
171données à analyser
Temporalité des données
0 donnée historique
81 données anciennes
138 données récentes

Diversité et éléments patrimoniaux de la Montagne bourbonnaise

Le CBN Massif central participe activement à l’amélioration des connaissances à travers sa stratégie d’inventaire et de cartographie (sites Natura 2000, ENS, réserves, etc.). Il réalise actuellement un important travail de synthèse via l’analyse de la totalité des relevés et la constitution d’un référentiel sur l’ensemble de son territoire, qui permettra de comprendre la répartition des végétations sur les différentes petites régions naturelles.

Les fichiers ci-dessous listent les syntaxons et habitats à l'échelle de l'Allier.

Végétations agropastorales
La Montagne bourbonnaise présente un paysage typique des petites montagnes du Massif central avec une prépondérance de l'élevage. Le relief prononcé limite la mécanisation ce qui conduit à un niveau de fertilité des prairies plus faible. Cette région présente ainsi des des végétations herbacées diversifiées. Cependant, ce territoire a vu ses terrains les plus maigres largement enrésinés. Aujourd'hui, il paraît nécessaire de localiser et de préserver les derniers secteurs de pelouses maigres présents aux plus basses altitudes. Sur les sommets, le taux d'enrésinement est si important que la conservation des quelques systèmes de pelouses montagnardes encore présents constitue un important enjeu de préservation de la diversité floristique.
Végétations forestières
Les Bois Noirs et Montagne bourbonnaise sont fortement boisés, avec un taux de boisement de 51 %, supérieur à la moyenne nationale. 31 % des forêts actuelles seraient anciennes, ce qui est légèrement inférieur à la moyenne du Massif central. Le reste des forêts actuelles est issu de recolonisation spontanée de terres délaissées par l'agriculture ou de reboisements par plantation ou semis. Le taux de boisement a triplé depuis le milieu du XIXème siècle. Le secteur a peu été sujet aux défrichements de forêts anciennes depuis 150 ans. Seules 8 % des forêts présentes sur la carte de l’État-major, au moins en partie anciennes, ont été défrichées. En forêt ancienne, les peuplements sont notamment constitués de Hêtre pur et dans une moindre mesure de feuillus divers. Ces peuplements sont essentiellement constitués d'essences autochtones, même s'ils peuvent abriter une petite part d’essences exotiques en mélange. Les peuplements dominés par les essences exotiques représentent 15 % des forêts anciennes, auxquels il est possible d'ajouter une partie des 11 % de peuplements d'épicéas et de sapins. Les forêts récentes sont quant à elles constituées d'une proportion importante d'essences exotiques, qui atteint 31 % en peuplements purs ou dominants.
Enjeux de conservation
Aires protégées
Dans le menu des données, cochez la case "Zones Nature réglementaires"
Corridors écologiques
Carte des corridors écologiques