Environs d’Arronnes - E. BOITIER / DREAL Auvergne Rhone-Alpes

Le territoire de la Montagne bourbonnaise

Contexte géologique et géomorphologique

L’ensemble du massif est un horst constitué en grande majorité de roches granitiques du socle Primaire qui sépare les deux fossés d’effondrement que sont la Limagne et la plaine de la Loire. C’est un relief morcelé de forme convexe et constitué de longues lignes de crête orientées Sud-Est/Nord-Ouest ; de nombreux cours d’eau ont formé des vallées parallèles plus ou moins étroites. La partie Nord-Ouest de cette région constitue une zone intermédiaire entre le massif montagnard et la plaine de l’Allier avec une géologie variée : coteaux calcaires bordant l’Allier, formations gréseuses du Secondaire le long de vallées et plateau recouvert de sable et d’argile du Bourbonnais au Nord.

Altitudes
Altitudes de la région naturelle
1164m max. (la Loge des Gardes (Pierres du Jour))
557m moy.
257m min. (Lieu-dit les Poulossiers)
Contexte climatique et biogéographique

Cette région naturelle est concernée par un climat d'influence atlantique dans sa partie nord-ouest et par un climat montagnard au sud-est. L'extrémité des Monts de la Madeleine présente une température moyenne basse (9°C) et une pluviosité très nettement supérieure au reste du département (1200 mm par an). Au niveau des plus basses altitudes (300 m environ), les précipitations sont plutôt de l'ordre des 850 mm et la moyenne annuelle de température est de l'ordre de 10,8°C.

Pluviométrie
de la Montagne bourbonnaise
Isothermes
de la Montagne bourbonnaise
Paysages et étagements de végétations
Étages de végétation
Voir à l'échelle de la région naturelle

Cette région qui forme le versant occidental des Monts de la Madeleine et le prolongement des Monts du Forez est constitué d’un massif qui s’incline progressivement vers le Nord-Est. Ainsi, la Montagne bourbonnaise présente la plus grande variabilité altitudinale du département : de 260 m près de Cusset à 1164 m d'altitude aux Pierres du jour. Cette région est ainsi la seule à être concernée par deux étages de végétation, le "collinéen" et l’étage « montagnard ».

Occupation des sols
Voir à l'échelle de la région naturelle

La Montagne bourbonnaise offre, dans sa partie Sud-Est, un paysage typique de basse montagne. Les boisements recouvrent une grande partie du territoire : Chêne rouvre, Châtaignier, Pin sylvestre à l’étage collinéen tandis que le Hêtre et le Sapin se partagent les sommets. Les plantations d’épicéas et de douglas sont également présentes. Les parcelles agricoles, essentiellement des prairies, occupent les zones de faible pente. L’ensemble est marqué par une très faible densité bâtie. Au Nord-Ouest, les forêts occupent encore une place importante mais elles sont hétérogènes et se concentrent sur les versants des vallées. Le mode d’exploitation agricole reste essentiellement lié à l’élevage ; prairies de fauche et pâturages s’alternent sans trame bocagère et dominent le paysage.

En chiffres
880 km²
36 communes