E. BOITIER / DREAL Auvergne Rhone-Alpes

Les trachéophytes de la Forterre

État de connaissances

Les données disponibles, majoritairement anciennes, proviennent surtout d’inventaires de terrain, réalisés par le CBN massif central.

8632
informations floristiques
Origine des informations et observations capitalisées
931données d'origine bibliographique
2données originaires d’herbiers
7699données d'inventaires et diverses données de terrain
115données collectées par le personnel du CBN
8517données issues des travaux hors CBN
Temporalité des données
742 données historiques
5592 données anciennes
2298 données récentes
Diversité et éléments patrimoniaux de la Forterre
Diversité taxonomique

Couvrant seulement 3% de la surface de l'Allier, cette région naturelle abrite néanmoins plus de la moitié des espèces observées sur le département.

d'informations sur le PIFH
893 taxons
dont
825 indigènes connus
68 exogènes
Taxons menacés
Liste rouge nationale Liste rouge régionale
EW
0 0
RE
0 2
CR
0 12
EN
3 23
VU
1 10
NT
5 28
Les données d’espèces menacées en France sur cette petite région sont historiques, et les espèces citées ne sont probablement plus présentes sur le territoire : Aspérule des champs, Conringie d'Orient et Tordyle à larges feuilles dans les champs, Spiranthe d’été dans les prairies marécageuses.
Parmi les espèces menacées en région Auvergne, quelques-unes ont été observées assez récemment : l’Adonis annuel (en danger de disparition en Auvergne) a été noté il y a 15 ans en bord de champ de colza à Langy et sur coteau calcaire à Billy ; la Marguerite de la Saint-Michel (en danger de disparition en Auvergne) est signalée sur des coteaux calcaires à Billy et Créchy ; le Thé d'Europe ou Buglosse pourpre-bleu (en danger de disparition en Auvergne) sur Sanssat et Montaigu-le-Blin ; le Cornouiller mâle à Montaigut-le-Blin, où il est probablement naturalisé : la Linaire couchée (en danger de disparition en Auvergne) près de la voie ferrée à Magnet. Le Polygala chevelu (vulnérable en Auvergne) à Sanssat, et la Vulpie unilatérale (vulnérable en Auvergne) à Montaigut-le-Blin en bord de route.
Enjeux de conservation dans la Forterre
Taxons à enjeux de conservation
Dans la Forterre, il y a 51 espèces à enjeux de conservation
Asperula arvensis L. - Kurt Stueber / Wikimedia
Taxons indigènes protégés
Dans la Forterre, il y a 6 taxons protégés
- 1 taxon indigène protégé inscrit à la DH
- 4 taxons indigènes protégés au niveau national
- 4 taxons indigènes protégés au niveau régional
Sur les trois espèces protégées en France signalées dans cette région, deux concernent des données historiques de la fin du 19ème siècle non revues depuis, la Rose de France (Rosa gallica) et le Spiranthe d’été (Spiranthes aestivalis), et une autre une observation récente de Gagée des champs (Gagea villosa) à Montoldre, espèce probablement encore présente dans plusieurs cimetières. Quatre autres taxons protégés en Auvergne, Bufonie paniculée (Bufonia paniculata), Épipactis à petites feuilles (Epipactis microphylla , Ophrys araignée (Ophrys aranifera) et Ophrys verdissant (Ophrys virescens) ont été observés dans cette région naturelle, mais il s’agit de données historiques datant de plus de 50 ans et aucun d’entre eux n’a été revu récemment. A rechercher sur des pelouses sèches.
Bufonia paniculata Dubois ex Delarbre - A. Descheemacker / CBN Massif central
Taxons exotiques
Dans la Forterre, il y a 31 espèces exotiques envahissantes.
Erigeron annuus (L.) Desf. - A. Descheemacker / CBN Massif central